... et sache que je peux être ton ménestrel.. (Testudo)
Sabeth Belgium

... et sache que je peux être ton ménestrel.. (Testudo)

Prix régulier $861.00 $0.00 Prix unitaire par
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Peter De Cleyn ... et sachez que je peux être votre ménestrel...

terre cuite et tourmentée, pigments

(45x19x15cm)

De TESTUDO :

"Une minne-caresse, une caresse d'amour. Un beau jeu de mots. Est-ce que je vois un pied élégant dans l'œuvre d'art sous un arc gracieux que j'en fantasme ? Contrairement au mot minne-singer, le 'min' de min-streel n'a rien à voir avec l'amour, mais avec un ministre, un serviteur. Un ménestrel était déjà employé au Moyen Âge par un seigneur du château avec un ensemble fixe de tâches : divertissement musical et autre. Troubadours et trouvères, plus tard également les Minnesänger, étaient leur propre patron (aristocratique). Généralement de noblesse, ils étaient très instruits et chantaient principalement l'amour courtois, les fin'amors . Le roi-poète Thibaut de Champagne (1201-1253) est un tel trouvère. Ses soixante Les chansons sont rassemblées dans la Chansonnier du roi du XIIIe siècle. Le canzo ou chanson d'amour " Nus hom ne peut" me rappelle ce pied. Dans le refrain de ce canzo , l'homme se jette humblement aux pieds de la Dame : " Dame merci, donnez-moi espérance de joie avoir" . " Dame, ayez pitié, donnez-moi l'espoir de la joie". Le poète veut tomber dans la grâce de la dame qu'il a choisie, ce qui est dans la plupart des cas inaccessible parce qu'elle est mariée. Le poète met de côté son ego masculin pour se soumettre littérairement à son élu. Complètement nouveau à l’époque où les chevaliers machistes étaient aux commandes."